Moto-cross National Côte des Légendes

Un dimanche après-midi pour couvrir quelques épreuves de moto-cross pour le National de la Côte des Légendes. Bien que je me sois déplacé en tout début d’après-midi avec un soleil au zénith et une lumière crue, ce n’était pas forcément un désavantage. En effet, pour capturer des instants d’action avec les motards et leurs monteurs, j’ai utilisé des vitesses de déclenchement très rapides. Les angles de vue ou la projection de terre ont contribué à ne pas trop figer les mouvements des motos en estompant la sensation de mouvement. J’ai choisi des endroits qui m’ont permis de cadrer les pilotes et obtenir les images souhaitées. Le site est assez grand avec une piste de 1600 mètres. Mais il y a peu de places accessibles au public ou au photographes. Pour des raisons évidentes de sécurité mais aussi parce que le circuit est très encaissé. Cela rend les déplacements assez difficiles. L’ASM Guissény, club organisateur a bien fait les choses pour que chacun puisse apprécier le spectacle.

J’ai pu réaliser les clichés que j’avais imaginé. C’est plaisant d’enchaîner les différentes prises de vues en suivant le fil de ce que l’on a planifié. Comme quoi, une bonne préparation et ça roule !

La Cavalerie
La Cavalerie

Cette image montre la charge des pilotes qui accèdent au premier virage qui suit la longue ligne droite du départ. Après avoir observé un départ précédent, j’ai pré-réglé la netteté sur le sol en utilisant comme repère un des collimateurs de visée. Avec le rapprochement très rapide, c’était la meilleur solution pour ne pas rater ce départ. L’effet de charge de cavalerie est parfait si on imagine des chevaux comme monture.

Alone in the dark
Alone in the dark

Pour ce close-up je me suis positionné près d’un virage. Les motards arrivaient en remontant une des pentes et tournaient à 180 degrés pour redescendre. La vitesse de la moto n’est pas spécialement rapide à cet endroit. Cela laisse le temps de composer l’image. Le fond sombre composé d’arbres qui masquent le soleil est naturellement rendu ainsi en gardant la vitesse rapide. Le pilote était éclairé un instant dans cette fenêtre lumineuse.

 

Filer en douce
Filer en douce

En haut du circuit il y une descente en virage qui tourne sur une vingtaine de mètres. Les pilotes accélèrent pour redescendre une fois de plus à vive allure. La position légèrement en hauteur m’a permis de suivre ce virage en vitesse lente pour essayer un filé et laisser imaginer la vitesse de la moto.

 

Sauterelle
Sauterelle

En motocross, ça saute plus que de raison. Les motos passent une grande partie de leur temps à sauter et « voler » en l’air. En rapprochement ou de coté, l’auto-focus a du mal a suivre. Mes réglages sont en mise au point continue avec une réaction rapide. Mais ça reste sport pour les suivre.